in

Savoir quand changer de chaussures de Trail

©instagram/@skyrunnerusa

Utiliser des chaussures de Trail usées ou détériorées vous exposent à un risque de blessures. Il est impératif qu’en bon Trailer vous vérifiez l’état de vos chaussures régulièrement et pas seulement à l’occasion d’une course. Mais comment savoir si votre paire de chaussures est fichue ou non ?

Vos chaussures de Trail réagissent mal au contact d’un terrain compact ? vous ressentez une petite douleur inhabituelle dans la jambe, au niveau du genou ou dans le dos. Posez-vous la question de savoir si vos chaussures sont toujours d’attaques.

Les chaussures de Trail se dégradent rarement d’un seul coup. Elles se dégradent généralement progressivement. Pour cette raison il n’est pas toujours évident de savoir quand les changer.

Quand changer, Premiers indices

Nous avons souvent nos propres « capteurs » d’alerte. Une petite douleur aux genoux qui disparaît comme par hasard à chaque fois quand on change de chaussures. Idem, pour ce petit mal aux ischio-jambiers… Sachez guetter ces signes et créer votre propre système d’alerte.

Les chaussures usées peuvent être à l’origine de déséquilibres qui entraînent des douleurs au niveau des genoux ou d’autres parties du corps. Si vous laissez la situation perdurer, celle-ci peut dégénérer et devenir une gêne permanente génératrice de blessures.

Bien évidemment, ces problèmes ne feront qu’être démultipliés dans la mesure où vous êtes dans une épreuve d’Ultra-Trail. Veillez donc à porter une paire de chaussures en bon état pour éviter les désagréments que cela peut entraîner.

Le premier indice pour vous alerter sur la nécessité de changer de paires de chaussures, c’est donc vos sensations.

Savoir quand changer de chaussure de Trail
©instagram/@bluecollar101

Structure de la chaussure, éléments caractérisant l’usure.

Les chaussures de Trail présentent souvent des signes d’usure au niveau des semelles extérieures. Elles perdent particulièrement en volume et ce, accompagné d’un léger changement au niveau de leur aspect. Elles peuvent s’affaisser. Dans ce cas, il est assez évident qu’elles ne procureront plus le même amorti.

Ce type d’affaissement n’est pas forcément égale sur chacune des chaussures d’une même paire. En effet, outre les problématiques de fabrication et de résistance des matériaux, votre foulée n’est jamais parfaite. Elle génère donc une usure inégale pour vos chaussures. Le souci est que plus vos chaussures se dégradent de façon inégales plus elles deviendront source de déséquilibres.

Pour constater ce déséquilibre, vérifiez leur tenue sur une surface plane afin de vous assurer qu’elles restent symétriques. Si (par exemple) elles s’inclinent vers les côtés, c’est qu’elles ne sont plus stables et risquent de vous blesser. Si elles apparaissent vrillées (et oui) alors qu’elles vous apparaissent par ailleurs impeccable, vous devrez opter pour une autre paire de chaussures de running.

Bien évidemment, si vous êtes super bien dans vos chaussures mais que le grip est usé ou que la tige ne teint plus correctement votre pied n’hésitez pas à les changer. Ici, le risque n’est pas seulement de récolter une tendinite ou une douleur articulaire, mais tout simplement de chuter. Un appui mal assuré et cela peu vite devenir problématique sur une ligne de crête en course.

Distance parcouru un autre indicateur

La distance parcourue par vos chaussures de Running est également un élément déterminant dans leurs détériorations. Les chaussures de Trail pesant autour de 280 g sont généralement conçues pour un kilométrage qui ne dépassent pas les 500 km.

Pour celles qui pèsent au-delà de 330 g, celles-ci sont données pour conçue pour des kilométrages de 800 à 1000 Km, correspondant à six mois d’utilisation. Elles sont spécialement destinées aux courses de longues distances.

Pour vérifier cet élément nous vous conseillons d’utiliser une application de running pour enregistrer vos chaussures afin de comptabiliser le nombre de kilomètres qu’elles ont parcouru. Cette application vous permettra en effet, aussi, d’évaluer l’état de vos chaussures.

Attention, les distances données ici ne sont que des indicateurs généralement livrés par les fabriquant. Nous vous conseillons de les réduire de 100 à 200 km.

N’oubliez pas que l’usure d’une chaussure dépend de votre morphologie, de votre façon de courir, du terrain que vous pratiquez (sentier ou montagne), des conditions de courses suivant que vous soyez en entrainement ou en compétition… Si vous constatez que vos chaussures ont tendance à s’user très vite, posez-vous la question de votre posture en course voire de votre technique de course.

Enfin, une paire de chaussures Trail résiste rarement à plus de deux Ultra-Trail quelque soit sa marque et ses caractéristiques. Certaines meurent même à l’issue de leur premier Ultra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le miel, des valeurs nutritionnelles pour le Trail Running !

Le miel, des valeurs nutritionnelles pour le Trail Running !

S-Lab Ultra 2

S-Lab Ultra 2, l’ultra Salomon