in

Comment choisir ses chaussettes de Trail ?

©Instagram@qoolmart

Le Trail est une discipline qui sollicite énormément vos pieds. Bien les entretenir et les protéger doit par conséquent être une priorité. Voici quelques astuces pour vous aider à choisir vos chaussettes pour le Trail.

Opter pour des chaussettes de Trail

Il peut vous arriver de penser, lorsque vous courez pour la première fois, que toutes les chaussettes se ressemblent. Vous verrez pourtant qu’au bout de cette première expérience, vous changerez d’avis. Les équipementiers ont pour cela mis au point une large gamme de produits adaptés aux exigences de tout un chacun. Le souci avec les chaussettes non adaptées c’est qu’en plus de ne pas résister aux frottements pendant une course longue distance, elles peuvent également nuire à la bonne santé de vos pieds. Vous ne voudrez surtout pas que des ampoules apparaissent sur vos pieds pendant une course ! Pour y remédier, optez pour une chaussette spécialement créée pour le Trail.

©Instagram@injinji

Chaque chaussette de Trail a ses propres caractéristiques. Elles ont toutefois des propriétés communes comme la lutte contre les frictions. Vos pieds bougent naturellement dans vos chaussures à chaque foulée et ce, même si celles-ci font partie des meilleures marques du moment. L’enjeu pour vous sera clairement d’éviter tout risque d’échauffement du pieds.

Dans ce cadre les chaussettes de compression ou tenant fermement votre pied ont de vraies vertus. Leurs propriétés permettent d’absorber l’énergie transférée vers votre pied ce qui leur confère un maximum de confort pendant la course. Il en est de même pour le frottement qui se voit dissipé grâce au glissement limité de vos pieds dans vos chaussures.

L’humidité, le pire ennemi de vos pieds

Les pieds des Trailers sont souvent confrontés à l’humidité que ce soit avec la sueur cumulée, ou pendant la traversée d’une flaque d’eau. Voilà pourquoi enfiler des chaussettes spécialement adaptées à la course à pied peut vous éviter bien des désagréments. En plus d’évacuer rapidement la transpiration, ces chaussettes spéciales permettent davantage à vos pieds de respirer. Un avantage qui peut s’avérer payant sur le long terme puisque vous n’aurez plus d’ampoules. Ces dernières étant la cause principale des abandons en Ultra.

Si la simple transpiration de vos pieds est susceptible de réduire votre confort pendant une course avec des chaussettes standard, vous imaginez ce qu’il en sera une fois confrontés à la pluie, la boue ou encore la neige. Les effets de ces derniers sur les pieds ne se feront pas attendre dans la mesure où vous verrez rapidement des gonflements apparaître sur votre peau. Tant qu’elle n’est pas éliminée, l’humidité s’incruste de plus en plus jusqu’à faire en sorte que la peau soit totalement ramollie. Les ampoules ne tarderont par la suite pas à faire leur apparition.

Dans certains cas, vous opterez pour des chaussettes étanches. Ce sera le cas notamment pour des Trails blanc (dans la neige) ou en cas de pluie battante. Ainsi, si la météo vous annonce sur un Ultra une nuit de pluie, pensez à prendre des paires étanches quitte à en changer en cours de route.

Une hygiène irréprochable pour des pieds en bonne santé

L’hygiène reste une règle fondamentale du Trail. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle nous vous avons montré comment entretenir vos pieds lors d’un Ultra dans l’un de nos précédents articles. Les microbes se reproduisent en effet très rapidement une fois confrontés à la chaleur et l’humidité. En plus de dégager une mauvaise odeur, les bactéries peuvent également infecter vos pieds. D’où la nécessité de nettoyer les chaussettes après chaque utilisation. Cet entretien augmentera d’autant plus leur durée de vie ce qui n’est pas un gros désavantage vu le prix que les chaussettes de Trail coûtent. Vous verrez même pendant les compétitions des Trailers qui se munissent de plusieurs paires dans leur sac et prennent la peine de les changer à chaque point de ravitaillement.

Prenez en compte l’épaisseur

Le marché des chaussettes est très large et met à votre disposition plusieurs marques et modèles que vous avez la possibilité de sélectionner en fonction de vos préférences. Les chaussettes ultralégères par exemple sont extrêmement fines et ne présentent aucun rembourrage. Ce qui permet à vos pieds de bien respirer malgré un léger inconvénient au niveau de l’ajustement.

Les chaussettes légères en revanche présentent un rembourrage au niveau de la pointe et du talon. Il s’agit là d’une caractéristique qui vous garantit un meilleur amorti tout en gardant l’épaisseur générale des chaussettes ultralégères. Elles sont en ce sens en mesure de lutter contre la chaleur et la transpiration grâce au tissu respirant avec lequel elles sont fabriquées.

©Instagram@ clausprimdahl

Vous avez entre autres les chaussettes à épaisseur moyenne dont le tissu est nettement plus épais que la version décrite précédemment. Le matériau dans lequel elles ont été tirées évacue pourtant bien l’humidité tout en optimisant l’amorti à chaque foulée. Si elles ne sont visiblement pas adaptées à la chaleur du climat, elles sont particulièrement conseillées pendant les Ultra dans la neige. Cela n’empêche toutefois pas leur utilisation par temps chaud car le confort qu’elles procurent au coureur est nettement meilleur que celle des chaussettes ultralégères et légères.

Attention, les équipementiers proposent dans leur gamme des chaussettes épaisses qui ne sont pas vraiment adaptées pour le Trail. Elles sont certes confortables, néanmoins, elles ne permettent carrément pas à vos pieds d’évacuer la transpiration. Ce qui les rend plus adaptées à la marche ou tout au plus à la randonnée.

Enfin, vous l’aurez compris pour juger de la qualité de chaussettes celles-ci doivent être adaptées à la morphologie de vos pieds, du climat rencontré et de votre foulée. Ainsi, par exemple, si vous avez tendance à frotter vos malléoles en courant, pensez à prendre des chaussettes présentant des renforts sur cette partie. De même, suivant la nature de votre coup de pieds ou de votre besoin en amorti talon, sachez faire le bon choix.

Les autres paramètres à prendre en considération

La taille des chaussettes est indéniablement le paramètre à ne pas négliger. Cet équipement est en effet considéré comme étant un vêtement de compression. Il ne sera par conséquent réellement efficace que s’il vous va comme un gant. N’hésitez pas pour cela à les essayer avant de passer à la caisse.

Les mêmes caractéristiques doivent être prises en compte dans le choix du type de chaussette. Les chaussettes à taille basse accumulent plus facilement les saletés comme les petits cailloux. Ce qui à la longue peut devenir gênant, surtout si vous courez pour la victoire.

Les chaussettes de taille moyenne ou Mid (pour mi-mollet) qui suivent en ce moment les tendances de la mode couvrent, v, la totalité de vos chevilles et s’adaptent parfaitement sur les parcours sauvages.

Vous êtes également en mesure d’opter pour les chaussettes longues. Ces dernières arrivent en effet jusqu’à vos genoux et facilitent la circulation sanguine du fait de la compression qu’elles exercent sur vos mollets. Si vous voulez toutefois réduire la friction entre vos orteils, quoi de mieux qu’une chaussette à orteils séparés ?

Les châtaignes sont-elles des fruits pour les Trailers ?

Les châtaignes sont-elles des fruits pour les Trailers ?

Alcool et Trail : L’évidente incompatibilité

Alcool et Trail : L’évidente incompatibilité