in

Guide d’information pour la préparation d’un trek dans la forêt amazonienne

©Instagram/@a.j_adventure

De nombreuses œuvres littéraires ou cinématographiques décrivent la forêt primaire d’Amazonie comme étant l’endroit de tous les dangers. C’est toutefois en vous lançant dans une aventure au sein de cet environnement à première vue hostile que vous pourrez voir toute la beauté de la nature qui se cache derrière. Voici tout ce qu’il vous faut pour préparer un trek dans la forêt amazonienne.

Une aventure unique

Les randonneurs qui s’y sont déjà aventurés vous le confirmeront, la forêt primaire d’Amazonie est bien plus que l’endroit dangereux décrit dans les fantasmes littéraires. Elle contient en effet un écosystème endémique qui agrémentera indéniablement votre trek dans la forêt amazonienne. Le milieu étant toutefois hostile, il est important de prendre quelques précautions avant de s’y aventurer. Aussi expérimentés que vous soyez, veillez toujours à recruter un guide local qui connaît bien la partie de la forêt dans laquelle vous souhaitez réaliser votre randonnée.

Préparation d’un trek dans la forêt amazonienne
©Instagram/@mon.carnetderoute

Des vêtements à la fois pratique et confortables

Une fois sur place, vous serez certainement confrontés à la boue et la pluie. Oubliez par conséquent les chaussures de trek classiques et munissez-vous de bottes de pluie à crampons capables d’arriver à vos genoux. Il se peut en effet que vous soyez, pendant un trek dans la forêt amazonienne, amenés à traverser des marécages. Souvenez-vous toujours que dans cette partie de la planète, ce sont les insectes les plus petits qui sont souvent les plus dangereux. Emmenez également avec vous des vêtements étanches qui évacuent bien la transpiration.

La majorité de ce dont vous avez besoin se trouve déjà sur place

Le but d’un trek dans la forêt amazonienne est avant tout de se livrer à la nature. Votre guide ne manquera ainsi pas à vous enseigner les rudiments de la survie dans la jungle. Cela vous permettra de construire vos abris et trouver votre nourriture par vos propres moyens. Seulement à moins que vous soyez un randonneur aguerri, veillez toujours à inclure dans votre sac à dos une moustiquaire qui vous protégera des insectes pendant la nuit. Une torche puissante avec des batteries de rechange ne sera également pas de trop.

Escalade : Quel type d’entraînement adapté pour les grimpeurs ?

Escalade : Quel type d’entraînement adapté pour les grimpeurs ?

Les critères à prendre en compte pour choisir ses chaussettes de randonnée

Les critères à prendre en compte pour choisir ses chaussettes de randonnée