in

Trails : Comment courir de nuit ?

©Instagram@Ledlensergermany

Les Trails nocturnes séduisent de plus en plus les coureurs en raison des multiples avantages qu’ils offrent si on ne cite que l’amélioration de votre capacité à soutenir l’effort pendant une course d’endurance. Mais comment courir de nuit ?

Se préparer autant physiquement que psychologiquement

Que les Trails auxquels vous participez se déroule en journée ou pendant la nuit, il reste avant tout une course d’endurance auquel votre physique doit être préparé. Vous êtes pour cela tenus de suivre un plan d’entraînement adapté qui vous permettra d’accroître vos performances dans les conditions les plus difficiles. A ces contraintes s’ajoutent toutefois l’obscurité et le froid pour les courses de nuit. Il est par conséquent nécessaire de s’y adapter autant psychologiquement que physiquement pour éviter toute mauvaise surprise.

Trail : Comment courir de nuit ?
©Instagram/@ledlenser_spain

L’importance d’un entraînement adapté

La meilleure option pour bénéficier d’une bonne préparation reste avant tout le fait de s’entraîner dans des conditions réelles. Si en effet votre organisme est habitué à rester au repos pendant cette période, vous devez l’habituer progressivement à ce nouveau rythme. Veillez particulièrement à gérer votre équilibre, évaluer le sol du terrain que vous allez affronter et garder une allure constante. Le fait de courir à l’avance, au moins une fois sur la piste choisie par les organisateurs des Trails auxquels vous allez participer représentera également un avantage non négligeable.

Bien s’équiper pour les Trails de nuit

Si votre préparation physique doit être adaptée pour un Trail de nuit, votre équipement doit aussi l’être pour votre sécurité et celle des autres coureurs. Le port d’une veste réfléchissante, ainsi que d’une lampe frontale sont indispensables. Rajoutez à cela des vêtements chauds et confortables qui vous garantiront un plaisir complet pendant toute la durée de la course. Enfin, sachez qu’une alimentation équilibrée reste la seule assurance pour que l’entraînement que vous avez suivi porte ses fruits le jour J. Votre corps étant habitué à se reposer pendant la nuit, vous-vous exposez en effet davantage aux risques d’hypoglycémie.

La banane, le fruit du Trailer ?

La banane, le fruit du Trailer ?

Sur les traces des Samourais

UTMF, Masako SUZUKI nous en dit plus