in

Les bienfaits du gainage pour prévenir les blessures

©instagram/@valeriecongo2018

Le gainage fait partie des techniques indispensables pour l’entraînement des coureurs, surtout des Ulta-Trailers. Vous allez donc découvrir dans cet article les quelques bienfaits qu’il procure.

Pourquoi faire du gainage ?

Certains coureurs pensent que la pratique du gainage est sans importance et qu’on peut s’en passer. Pourtant, les coaches sportifs ne vous priveront jamais de ce genre d’entraînement. Au contraire, ils vous le recommanderont dans la mesure où vous allez pratiquer une activité physique intense et d’endurance à l’exemple de l’Ultra-Trail.

Cette discipline exige une grande résistance physique. Pour en arriver là, la pratique du gainage vous sera très utile. Elle devra se faire en deux temps bien spécifique. Premièrement, développer votre force (notamment dans votre capacité à attaquer des passages techniques en montée) et augmenter votre résistance aux blessures. Deuxièmement, entretenir vos acquis en la matière durant des entraînements plus espacés et moins intenses mais toujours très réguliers.

Les bienfaits du gainage pour prévenir les blessures
©instagram/@brienzina

Première étape

Le gainage consiste d’abord à développer votre force pour prévenir les risques de blessures. Pour bien faire, nous vous conseillons de vous rendre dans une salle de sport. Ce genre d’exercice nécessite en effet l’assistance d’un entraîneur spécialisé dans le domaine. Il vous sera d’une grande utilité dans l’organisation de vos séances d’entraînement.

Durant les deux ou trois mois pendant lesquels vous allez pratiquer cette première phase d’exercices, votre coach vous montrera notamment les variétés de mouvements à privilégier, l’intensité ainsi que la fréquence des efforts à fournir. Cela vous permettra de gagner rapidement en force et d’augmenter également votre résistance aux blessures, sans autres risques supplémentaires.

Attention, cette phase sera relativement intense et donc assez fatigante. Ne la couplée pas avec un entrainement spécifique d’Ultra-Trail. Pour être plus précis, essayer de pratiquer cette phase de renforcement hors grosse période d’Ultra-Trail, par exemple, en hiver. En effet, même chez les Ultra-Trailer le risque de blessures du à une sur-fatigue peut surgir.

Deuxième étape

La deuxième étape du gainage consiste à entretenir le résultat du travail que vous avez effectué. Cela permet à la fois de maintenir votre force et d’éviter les douleurs ou blessures qui pourraient survenir durant la monté en puissance de vos entraînements consacrés à la course.

On constate parfois que les sportifs ayant suivi des entraînements spécifiques de type Ultra-Trail sont les plus exposés à des risques de blessures ou de douleurs faisant suite aux efforts qu’ils ont fourni. C’est pour prévoir ce type de soucis que cette phase a été mise en place.

N’oubliez pas que ce qui paie dans le gainage c’est la régularité. Vous devez par conséquent vous adonner à cette pratique au minimum une fois par semaine en vous concentrant au maximum sur les abdominaux et les dorsaux, sans oublier les restes de votre corps.

Enfin, n’oubliez pas que vous ne mesurerez les bienfaits du renforcement musculaire qu’au cours de quelques occasions simples : la montée d’un mur en Montagne qui passera sans difficulté, une descente pierreuse que vous absorberait sans déséquilibre ou chute, un port du haut du corps qui se fera sans vous occasionner de mal de dos…

Toutes ces choses sont difficilement mesurables, mais elles changent la vie du Trailer durant sa saison de course. Ce sont toutes ces petites choses qui feront que vous vous ne vous blesserez pas ou peu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Test à l'effort, pourquoi pour qui ?

Test à l’effort, pourquoi pour qui ?

Courir en hiver, comment s'habiller ?

Courir en hiver, comment s’habiller ?