in

Courir enceinte est-ce possible ? Quand et comment ?

©Instagram@trail.bird.mama

La question du sport pendant la grossesse a toujours été un sujet de réflexion. Contrairement à certaines idées reçues pratiquer un sport n’est pas incompatible avec cette état. Cependant, le fait de pratiquer la course et donc le Trail pour les femmes enceintes peut exposer à des risques. L’avis favorable d’un gynécologue est par conséquent important.

Vous pouvez courir jusqu’au cinquième mois de grossesse

Courir jusqu’au cinquième mois de grossesse n’est pas prohibé selon les gynécologues de l’Insep. Il est même conseillé de faire de l’exercice physique afin de limiter au maximum la prise de poids et la perte de masse musculaire. Le sport doit toutefois être pratiqué avec modération dans la mesure où les genoux et les hanches supportent davantage de poids. Ce qui joue également une pression considérable sur la vessie de la femme enceinte. Evitez par conséquent de vous adonner à un entraînement intensif et réduisez les distances que vous parcourez pendant la course.

Courir enceinte est-ce possible ? Quand et comment ?
©Instagram@trainingconmama

L’avis de votre gynécologue est essentiel

Les gynécologues obstétriciens déconseillent toutefois la pratique du sport sans l’avis préalable d’un médecin. Les grossesses peuvent en effet varier d’une personne à l’autre. Cette mesure permet de réduire considérablement les risques de fausses-couches, bien que celles-ci soient plutôt d’origine génétique. Si la grossesse se déroule sans le moindre problème, s’adonner régulièrement à la course ne peut qu’être bénéfique surtout au moment de l’accouchement. Il est tout de même conseillé d’adopter une allure modérée afin de ne pas s’essouffler.

Respect de la durée conseillée par séance et petits conseils

Les traileuses aguerries peuvent courir jusqu’à 40 minutes par séance à allure lente pendant les deux premiers mois de grossesse. Il semble, par la suite, conseillé de réduire la durée de course à 30 minutes jusqu’au cinquième mois. Vous pouvez toujours vous adonner à un exercice sportif jusqu’à l’accouchement mais prenez soin d’éviter de courir sur les quatre derniers mois de votre grossesse. Privilégiez pour cela la nage qui s’adaptera parfaitement à la prise de poids de votre ventre.

Attention, la pratique du vélo elliptique et du golf vous expose à une inflammation du nerf sciatique en raison de la position courbée de votre dos que ces sports nécessitent.

Attention enfin, comme vous pourrez le constater nous parlons ici de courir et non de s’entraîner pour pour des compétitions de Trail. La modération dont une femme enceinte doit faire preuve dans sa préparation sportive, l’intensité réclamée par certains parcours de Trail, le caractère parfois « acrobatique » de certains tracés (avec les risques qu’ils comportent) doivent inciter les Traileuses à la prudence. Entraînez-vous sur sentier ou chemin large, fréquentez par d’autres trailer et enfin si possible avec d’autres personnes pour prévenir tout soucis.

Natation : Quels bienfaits pour le Trail ?

Natation : Quels bienfaits pour le Trail ?

La Vesnasque - Luchon Aneto Trail

La Vesnasque – Luchon Aneto Trail