in

The Hardrock 100 : courir le rêve américain

Digne d’un film d’Hollywood des années 70 cette vidéo raconte l’histoire de Timothy Olson, un ancien prisonnier, devenu coureur élite parti à l’assaut de la Hardrock 100. Vingt-cinq minutes de pure émotion et de rêve. Une production à l’américaine pour vous faire découvrir cet Ultra-Trail du Colorado.

La « Hardrock 100 » est l’une de ces courses légendaires d’outre-Atlantique. Forcément, lorsque l’on parle des Etats-Unis on parle folklore, démesure et bien évidement rêve américain… En signant « The Unknown » (l’inconnue), Timothy Olson signe une vraie production « made in US » qui nous plonge dans cette course à dossards limités (seulement 1000 coureurs). Attention, cette vidéo n’est pas qu’un reportage, c’est une véritable romance qui, bien au-delà de la découverte d’une course, vous tient en haleine du début à la fin et vous procure l’irrépressible envie de partir vaincre ces sommets d’Amérique.

Scénarisation, qualité des images, émotion… tout y est

Dès la première image, Timothy nous plonge dans l’univers de ce type d’Ultra violemment technique. Montée abrupte, pierrier saisissant et absence de chemin sur plusieurs centaines de mètre, vous êtes aux USA mais vous pourriez tout aussi bien être en train de gravir le Comapedrosa de La Ronda dels Cims… Attendez-vous aux plus grands superlatifs !

Comme dans le meilleur des scénari, immédiatement après ces quelques furtives images, la vidéo bascule dans un flashback. Histoire de vous donner un avant goût de ce qui va suivre et surtout de mieux vous faire comprendre la quasi quête de Timothy, cette séquence démarre par les « encouragements » du Pacer (autre grosse particularité de la Hardrock qui autorise les pacers) de Timothy. On comprend que cette course va être une affaire d’équipe et de famille où la recherche spirituelle va croiser la performance sportive…

Dans cette logique, Timothy n’oublie pas de nous rappeler que cette course relève du mythe : elle est dessinée sur les traces des colons d’antan. Ici, tout est « esprit » et commémoration du souvenir à la façon américaine.

Il n’oublie pas également de nous présenter l’avant course et son caractère très authentiquement familial. C’est une compétition mais tout le monde se côtoie, se respecte et participe… Il s’agit, comme nous le dit Timothy, de partager une « bonne énergie ».

Une humanité avec laquelle on a envie de faire communion

Arrive le Jour J, le 15 juillet 2016. Là commence une vidéo juste incroyable.
Franchement tout y est : Réveille, petit clin d’œil aux champions présents (comme Kilian Jornet), concentration et isolement d’avant course, départ tranquille et… Premier passage dans la rivière, sentiers forestiers et… aucune longueur.

Chaque plan de cette vidéo mêle beauté des paysages du Colorado (époustouflant) et descriptif de la course. Sur ce plan, chaque Ultra-Trailer ne pourra qu’admirer la technicité du parcours et de certains passages. Vous pourrez également apprécier les lieux clés présentés avec précisions (position et le kilométrage dans la course), ainsi que le rythme et la fluidité de ce coureur qui croise en début de Trail Kilian Jornet et Thevenard…

Cette vidéo ne couvre bien évidemment pas toute la course et est centrée sur Timothy coureur élite dont le niveau dépasse de loin celui de la plupart d’entre nous. Néanmoins, véritablement transporté au cœur des pensées de Timothy Olson, moment après moment, vous êtes dans la course et vivez chaque instant de sa progression avec intensité.

Ainsi, quand Timothy rencontre un problème d’assimilation et pense à abandonner, vous ne pouvez que vous identifiez à lui. « Il faut savoir affronter les imprévus et se satisfaire de ce que l’on a ». Même les coureurs élites peuvent être au fond du gouffre, mais ils arrivent à repartir et même si Timothy n’est pas bien il va au bout de ses capacités pour n’avoir aucun regret. C’est un Ultra-trailer… Comme vous !

Alors même si ce film est entièrement réalisé en d’anglais (et la vidéo n’est pas traduite), et que vous ne parlez pas cette langue faites très attention, le visionner vous amènera immanquablement à vouloir vivre ce « rêve américain » et à vous inscrire pour la Hardrock 100.

La Diagonale des fous du dossard

La Diagonale des fous du dossard 560

Festival des templiers : La revanche

Festival des Templiers : La revanche