in

GRAND TRAIL NOCTURNE DES HAUTS DE FRANCE, récit

Entrainement nocturne et mise en situation, une des clefs vers l’Ultra

©Team FollowOurTrack

L’ultra-Trail est un long chemin. Il relève d’un véritable parcours personnel mêlant entrainement physique, préparation mentale et expérience. Chaque entrainement, chaque Trail à l’image de ce Grand Trail Nocturne des Hauts de France, est une occasion supplémentaire d’apprendre sur cette pratique comme sur soi. N’imaginez pas qu’il s’agisse d’une odyssée ponctuée d’obstacles tous plus insurmontables les uns que les autres.

L’un des secrets de ce parcours est de savoir le construire par accumulation de petits plaisirs. Plaisirs de courir avec ses potes, de découvrir de nouveaux terrains, de nouvelles sensations et de faire éclore en soi l’envie d’aller plus loin… Encore.

Si vous en doutiez, nous vous invitons à lire le compte rendu que nous a fait parvenir Sandrine notre « runneuse autodidacte ».

Quand il fait froid et qu’il pleut, mieux vaut se serrer les coudes

Grand Trail Nocturne, récit des hauts de France
©Team FollowOurTrack

Une première édition pour ce Trail avec des distances de 14 à 80 kms, en passant par le 30 et le 57. Je connais le terrain et ses difficultés sur les terrils, je choisi donc le 30 avec 480 m de D+ afin de ne pas me mettre trop de pression, nous courrons de nuit…

Je m’inscris et en parle dans ma Squad : envie d’une course conviviale et en équipe. Beaucoup répondent présents et nous nous retrouvons un bon petit groupe au départ du Stade Couvert de Liévin, tous niveaux confondus, la boule au ventre vu les conditions météos (pluie, vent, boue…)

Le départ est donné et nous courrons par petits groupes de 2 ou 3, parfois seuls : pas évident de rester groupés avec le monde, les chemins étroits et sinueux, la nuit qui tombe…. Heureusement, il y a les ravitos, on s’y attend à chaque fois pour checker la forme et le moral de tous, on s’encourage, on se motive, on blague …l’esprit Trail qu’on n’a pas sur une course sur route, et j’adore !

Accumuler de l’expérience et du plaisir

Grand Trail Nocturne des hauts de France, récit
©Instagram@steevengrd

Arrivent ensuite les ascensions des fameux terrils, parcours soit hyper boueux soit très caillouteux, et même si ma frontale éclaire plus que la moyenne, pas simple d’anticiper chaque foulée lorsque tu es seule au milieu de la nuit…

Les sensations, les repères…tout est différent. Cette expérience, je l’attendais depuis quelques semaines, j’en profite à 100%, elle est magique. Je savoure et je continue…

Les kilomètres défilent presque trop vite, lorsque j’arrive au Stade dans une ambiance de folie….

Toute l’équipe se retrouve ensuite autour d’un verre, le sourire aux lèvres, le cœur rempli d’émotions et de moments partagés, de rires et de galères qui resteront longtemps dans nos mémoires.

Et là, nous rêvons & décidons d’aller plus loin la fois prochaine….

100drine, une nouvelle hérétique !

100drine, une nouvelle hérétique !

100 miles Sud de France 2019, récit