in ,

Anne-Lise Rousset signe un nouveau record pour la traversée des Aravis

©Instagram@anneliserousset_

Les différentes courses qui ont dernièrement été annulées à cause de la propagation du coronavirus dans de nombreux pays ont permis aux coureurs de se lancer de nouveaux défis et de s’attaquer aux temps de référence sur certaines épreuves clés du circuit ITRA. C’est dans cette optique qu’Anne-Lise Rousset s’est lancée dans la quête de ce nouveau record pour la traversée des Aravis.

Une Traileuse déterminée

Membre du team Scott France, Anne-Lise Rousset a montré à plusieurs reprises qu’elle était une sérieuse prétendante au titre des championnats du monde d’Ultra-Trail et elle a une nouvelle fois décidé de remettre cela. La jeune femme s’est en effet lancée dans une course qui visait à faire tomber le record féminin sur la traversée des Aravis. Pari tenu pour cette sportive d’exception qui est parvenue à boucler les 49 kilomètres et 6110 mètres de dénivelés positifs en seulement 10h35mn. On revient sur les détails de ce périple que nous avons suivi de près.

Anne-Lise Rousset signe un nouveau record pour la traversée des Aravis
©Instagram@anneliserousset_

Une maîtrise magistrale des techniques de course

Anne-Lise Rousset est partie de la fontaine de Romme le samedi 25 juillet dernier. Il était 4h30 lorsque la jeune femme a pris la direction du col d’Oulettaz. Après avoir effectué un bref ravitaillement et changé de coéquipier, elle a très vite repris la route pour rejoindre le col des Aravis. Ce tracé réputé pour sa technicité n’a ainsi pas fait fléchir notre Traileuse qui est parvenue à atteindre le prochain point de ravitaillement dès 11 heures. Il ne lui restait alors plus qu’un peu moins d’une vingtaine de kilomètres à parcourir avant de franchir la ligne d’arrivée.

Un nouveau record difficile à battre

Nous avons été particulièrement impressionnés par la vitesse à laquelle Anne-Lise Rousset franchissait les différents obstacles qui se trouvaient sur le tracé. On pouvait sentir comme une Aura qui se dégageait de son corps tellement elle était à l’aise du début jusqu’à la fin. C’est d’ailleurs un avis que Benjamin Moleins partage amplement. Le fait qu’elle soit parvenue à rejoindre le refuge des Fontainettes sur le quel se trouvait l’arrivée dès 15 heures 05 minutes relève de l’exploit. On lui adresse toutes nos félicitations pour cette performance qui sera difficile à battre de nouveau.

DT Swiss sort l’artillerie lourde avec sa nouvelle gamme 1700 Spline

DT Swiss sort l’artillerie lourde avec sa nouvelle gamme 1700 Spline

Ultra-Trail aux Etats-Unis : Les compétitions reprennent timidement

Ultra-Trail aux Etats-Unis : Les compétitions reprennent timidement