in ,

Rémi Bonnet : A l’assaut de la barrière des 30 minutes sur le Kilomètre Vertical

©instagram@remi_bonnet_

Le Kilomètre Vertical est une épreuve qui connaît de plus en plus de succès auprès des passionnés de la course à pied. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle Rémi Bonnet a décidé de se lancer à l’assaut de la barrière des 30 minutes.

L’annulation de nombreuses épreuves sportives pour cette année 2020 a permis aux passionnés de se tourner vers de nouveaux défis. Si par exemple Pau Capell a décidé de tenter de battre son propre record de l’UTMB, Rémi Bonnet s’est quant à lui concentré vers le Kilomètre Vertical. Il a ainsi prévu de descendre sous la barre des trente minutes et ainsi faire tomber le record de 28’53’’ de Philip Goetsch. Une performance établie en 2017 et qui n’a pas été vaincue de toute l’histoire de l’épreuve. De quoi dire qu’il a du pain sur la planche.

Pour parvenir à atteindre cet objectif, Rémi Bonnet mise sur ses qualités techniques et sa gestion exemplaire des efforts fournis pendant toute la durée de la montée. Il s’agit d’une épreuve particulièrement difficile dans laquelle l’endurance prend une part très importante et la moindre erreur peut s’avérer catastrophique au niveau du chronomètre. Côté préparation, l’athlète se déclare être prêt autant sur le plan psychlogique que physique. D’autant plus que ce n’est pas la première fois qu’il tente l’expérience.

Si on jette un rapide coup d’œil sur le palmarès de ces dernières années sur le Kilomètre Vertical, on peut rapidement se rendre compte de la domination des italiens sur ces sept dernières années. De quoi éveiller l’esprit de compétition de Rémi Bonnet. Ce dernier qui compte bien se surpasser pour hisser le drapeau français sur la plus haute marche du podium. Un défi en off qui promet bien des rebondissements.

Focus Sam II : Le vélo parfaitement taillé pour la descente

Focus Sam II : Le vélo parfaitement taillé pour la descente

VVX 2021 : Les inscriptions sont ouvertes !

VVX 2021 : Les inscriptions sont ouvertes !