in ,

Luca Papi contraint d’abandonner après avoir parcouru 850 km sur les 1100 km prévus aux Canaries, on vous dit tout !

©instagram@luca_waa

L’annulation de nombreuses courses officielles prévues pour cette année 2020 a permis à des amoureux de la compétition comme Luca Papi de se lancer des défis en off. Le Traileur italien a ainsi tenté de parcourir les quelques 1100 kilomètres qui traversent l’île de Grande Canarie mais a du abandonner à cause des conditions devenues trop extrêmes.

Luca Papi s’est fixé un objectif bien défini qui était de parcourir les 1100 kilomètres de Grande Canarie. Amoureux des Canaries depuis bien des années, cet athlète hors pair de 40 ans n’a pas du tout été impressionné par la longue distance qui l’attendait. Il a même révélé avoir été particulièrement motivé par l’envergure du défi et ce que cela représentait pour lui. Voilà pourquoi il avait misé sur la régularité pendant cette dizaine de jours de course. Apparemment, cela ne suffisait pas. Pourtant, il avait pris le temps de se reposer à raison de 1h30 par nuit depuis qu’il a pris le départ.

Luca Papi contraint d’abandonner après avoir parcouru 850 km sur les 1100 km prévus aux Canaries, on vous dit tout !
©instagram@luca_waa

Les conditions climatiques extrêmes ont donc eu raison de la détermination de Luca Papi de parvenir à franchir cette barre emblématique des 1000 kilomètres. Selon ses propos, il avait du affronter des températures qui grimpaient jusqu’à 45°C pendant la journée. Le soir, la situation ne s’arrangeait pas car la chaleur était toujours insoutenable. De quoi contraindre notre spécialiste des longues distances d’arrêter avant de mourir de déshydratation. Malgré cet échec, il se dit satisfait de l’expérience incroyable qu’il a vécue sur les 850 kilomètres qu’il est parvenu à boucler.

Luca Papi est en effet un bon vivant qui aime passer du temps avec les autochtones originaires des villages qu’il traverse. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il a préféré dormir 1h30 sur les chemins et se rattraper en passant du bon temps dans les bars et restaurants de la région. C’est ainsi qu’il a promis de revenir l’an prochain avec un nouvel objectif qui sera de se lancer sur un circuit inédit de 800 kilomètres.

Triathlon : Suicide d’une triathlète sud-coréenne, les coupables traduits en justice !

Triathlon : Suicide d’une triathlète sud-coréenne, les coupables traduits en justice !

Trans’Ju Trail : une édition 2020 adaptée à la crise sanitaire

Trans’Ju Trail : une édition 2020 adaptée à la crise sanitaire